zouave


zouave

zouave [ zwav ] n. m.
• 1830; « tribu kabyle » 1623; arabo-berbère Zwâwa, nom d'une tribu kabyle
1Anciennt Soldat algérien d'un corps d'infanterie légère indigène formé en 1830. Fantassin français d'un corps distinct des tirailleurs indigènes. Chéchia, culotte de zouave. Le zouave du pont de l'Alma, à Paris (statue décorant ce pont généralement évoquée quand la Seine est en crue).
Régiment composé par ces fantassins. Le 8e zouaves.
Par anal. Zouave pontifical : membre de la garde du pape.
2(1886) Fam. Faire le zouave, le malin, crâner; par ext. faire le pitre, le guignol; perdre son temps. « On peut tout de même pas rester la journée là, à faire les zouaves » (Martin du Gard).

zouave nom masculin (berbère Zwava, nom d'une tribu kabyle) Soldat d'un corps d'infanterie français d'Afrique. ● zouave (expressions) nom masculin (berbère Zwava, nom d'une tribu kabyle) Zouave pontifical, soldat d'un corps d'infanterie constitué en 1860 par des volontaires, à la demande du pape Pie IX, pour la défense des États pontificaux. (Le corps des zouaves pontificaux fut dissous en 1871.) Populaire. Faire le zouave, crâner, faire le malin ; faire le clown, le pitre.

zouave
n. m.
d1./d Anc. Soldat d'un corps d'infanterie coloniale créé en Algérie en 1830.
d2./d Fam. Faire le zouave: faire le malin.

⇒ZOUAVE, subst. masc.
A. — HIST. MILIT.
1. Soldat algérien, à l'origine kabyle, appartenant à un corps d'infanterie légère de l'armée française; soldat d'un corps d'infanterie de l'armée basée en Afrique, entièrement composé de Français, à partir de la création des régiments de tirailleurs indigènes en 1842, et à l'uniforme caractéristique. Chéchia, culotte de zouave; bataillon, peloton, régiment de zouaves. Les zouaves furent recrutés chez les Zouaghas (...) tribu de Kabylie (...). L'uniforme comporte une veste arabe bleu foncé bordée d'un galon garance (...). La culotte mauresque de drap garance est froncée sous le genou et serrée à la jambe du jarret à la cheville par des jambières (LELOIR 1961).
P. méton., au plur. Régiment de zouaves. Faire son service militaire dans les zouaves. Mon père (...) fut (...) versé dans les zouaves. J'allai (...) le voir à Villetaneuse où il faisait son service; il avait laissé pousser sa moustache, et sous sa chéchia la gravité de son visage m'impressionna (BEAUVOIR, Mém. j. fille, 1958, p. 30).
2. Zouave pontifical. Corps spécial d'infanterie constitué pour la défense des États pontificaux dissous en 1871; p. méton., membre de ce corps. Ferdinand, (...) devenu zouave pontifical pour échapper à sa nullité et à son oisiveté, était mort à Rome (ZOLA, Argent, 1891, p. 394).
3. P. anal ou p. compar. À la zouave. Qui est caractéristique d'une des pièces de l'uniforme des zouaves. Culotte, pantalon à la zouave. Une petite veste à la zouave qui fit bomber son peu de poitrine (GIONO, Roi sans divertiss., 1947, p. 106).
B. — 1. Fam. Faire le zouave
a) Vieilli. Crâner; faire le malin, se vanter. Je me suis trouvé un don (...) Mais il n'y a pas de quoi faire le zouave (...) C'est chose de hasard (RICHEPIN, Miseloque, 1893, p. 136).
b) Se faire remarquer par des excentricités. Synon. faire le clown, le pitre. Toi, au lieu de faire le zouave, (...) va chercher le blanc d'Espagne (H. BAZIN, Tête contre murs, 1949, p. 289).
c) Perdre son temps, être inoccupé ou faire des choses inutiles, dérisoires. Vingt dieux, on peut tout de même pas rester la journée là, à faire les zouaves... N'ont qu'à faire marcher leur colonne, s'ils veulent qu'on suive leur route (MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p. 751).
2. Personnage curieux, au comportement extravagant. Un drôle de zouave. (Dict. XXe s.).
Prononc. et Orth.:[zwa:v]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. 1. 1623 zouaves « nom d'une tribu kabyle au sein de laquelle étaient recrutés des soldats » (Lettre de Guillermy à C. N. Fabri de Peiresc: Nombre du peuple et abitans de la Ville d'Alger citée par M. EMERIT ds B. des ét. ar., 2e année, nov.-déc. 1942, n° 10, p. 146: cinq mil Zouaves c'est à dire mores de paye); 1637 zoüanes [sic] (DAN, Hist. de Barbarie, p. 146 ds Fr. mod. t. 38, pp. 155-156: les Maures qu'ils appellent Zoüanes peuvent être de ceste milice [de Tunis]); 1637 Azuages (P. D'AVITY, Le Monde, Paris, Afrique, 160 cité par ARVEILLER ds Cah. Lexicol. t. 50, p. 6, s.v. Berbère); 2. a) [1830 Zouave « soldat algérien d'un corps d'infanterie indigène formé par la France » (Arrêté du général Clausel du 1er oct. d'apr. Lar. 19e)] 1831 (Ordonnance royale, 21 mars ds B. des Lois du Royaume de France, 9e série, t. 2, 2e part., p. 396: des bataillons et des escadrons de Zouaves); b) 1841 « fantassin français d'un corps distinct des tirailleurs indigènes » (Ordonnance royale, 8 sept., ibid., t. 23, p. 458: 1 régiment de zouaves); 3. 1861 spéc. « corps constitué en 1860 par Lamoricière pour la défense des États pontificaux et dissous en 1871 » (MÉRIMÉE, Lettres Panizzi, t. 1, p. 194: les zouaves du saint-père); 1866 (ID., Lettres Viollet-le-Duc, p. 149: zouaves pontificaux); 4. a) 1886 faire le zouave « crâner, faire le malin » (RICHEPIN, Braves gens, p. 199); 1888 (MERLIN, Lang. verte troupier, p. 91); b) 1927 faire le zouave « perdre son temps, faire des choses sans utilité » (La Pédale, 26 oct., p. 14a: on a fait le zouave pendant une heure sur le quai). Empr. à l'ar. maghrébin « nom d'une confédération de tribus kabyles de la région du Djurdjura, en Algérie, où étaient traditionnellement recrutés des soldats ». Fréq. abs. littér.:190. Bbg. TURBET-DELOF (G.). Notes lexicol. sur la désignation de certaines collectivités ethniques... Fr. mod. 1970, t. 38, p. 156.

zouave [zwav] n. m.
ÉTYM. 1830; arabo-berbère Zwāwā, nom d'une tribu kabyle.
tableau Mots français d'origine arabe.
1 Anciennt. a Soldat algérien du corps d'infanterie légère indigène formé en 1830, et utilisant à l'origine des Kabyles.
b Fantassin français d'un corps distinct des tirailleurs indigènes. argot Chacal. || Chéchia de zouave. || Le zouave du pont de l'Alma (statue décorant ce pont).
1 Juste en face de Naïr, une pierre tombale (…) servait de support aux différentes pièces d'un uniforme de zouave. Un fusil et des cartouchières se joignaient à cette défroque militaire, destinée, selon toute apparence, à perpétuer pieusement la mémoire de l'enseveli.
Raymond Roussel, Impressions d'Afrique, p. 12.
Régiment de zouaves. || Le 8e zouaves.Par anal. || Zouave pontifical (cit. 2; → Puisque, cit. 3) : membre de la garde du pape.
2 (D'un sens pop., « homme courageux »). Fam. a (1888). || Faire le zouave : faire le fanfaron, le malin.Par ext. Se faire remarquer par des excentricités (cf. Faire l'idiot, l'imbécile, le pitre).
Perdre son temps, être employé à des niaiseries (cf. Faire le guignol).
2 Vingt-dieux, on peut tout de même pas rester la journée là, à faire les zouaves (…) Moi, j'ai une mission particulière (…)
Martin du Gard, les Thibault, t. VIII, p. 178.
b Personnage extravagant. || Qu'est-ce que c'est que ce zouave ?

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Zouave — was the title given to certain infantry regiments in the French army, normally serving in French North Africa between 1831 and 1962. The name was also adopted during the 19th century by units in other armies, especially volunteer regiments raised …   Wikipedia

  • Zouave — ouave (?; 277), n. [F., fr. Ar. Zouaoua a tribe of Kabyles living among the Jurjura mountains in Algeria.] (Mil.) (a) One of an active and hardy body of soldiers in the French service, originally Arabs, but now composed of Frenchmen who wear the …   The Collaborative International Dictionary of English

  • zouave — (n.) 1848, from French, from Arabic Zwawa, from Berber Igawawaen, name of a Kabyle tribe in Algeria, from which the French light infantry troops of that name were originally recruited in 1831 …   Etymology dictionary

  • Zouave — [zo͞o äv′, zwäv] n. [Fr < Ar Zwāwa < Berber Igawawaen, name of a Kabyle tribe of the Jurjura Mountains, Algeria, from whom the Zouaves were originally recruited] 1. a member of a former infantry unit in the French army, originally Algerians …   English World dictionary

  • Zouave — Zouaves …   Wikipédia en Français

  • Zouave — /zuˈav/ (say zooh ahv) noun (also lower case) 1. a member of a body of infantry in the French army, originally composed of Algerian soldiers, noted especially for their colourful uniforms and precision drills. 2. a member of any body of soldiers… …   Australian English dictionary

  • Zouave — noun Etymology: French, from Arabic dialect (Algeria) Zwāwa, Berber tribal confederation of Kabylia Date: 1844 1. a member of a French infantry unit originally composed of Algerians wearing a brilliant uniform and conducting a quick spirited… …   New Collegiate Dictionary

  • ZOUAVE — n. m. Soldat d’un corps d’infanterie servant pour la plus grande partie en Afrique du Nord. Zouaves pontificaux, Corps de volontaires constitué en 1860 par le général de Lamoricière pour la défense des états pontificaux …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Zouave — Zuaven Polnische Zuave François Rochebrune (1863) Zuaven nannten sich die Angehörigen historischer Infanterieeinheiten. Der Name geht auf den kabylischen Stamm de …   Deutsch Wikipedia

  • Zouave — /zooh ahv , zwahv/, n. 1. (sometimes l.c.) one of a former body of infantry in the French army, composed originally of Algerians, distinguished for their dash, hardiness, and picturesque Oriental uniform. 2. a member of any body of soldiers… …   Universalium